Gens du voyage : Le Maire invite le Préfet à venir constater sur place ce que vivent les habitants !

Monsieur le Préfet - Préfecture de l’Oise - Place de la Préfecture 60000 BEAUVAIS

Monsieur le Préfet,

Alors qu’en janvier et février derniers je me permettais d’attirer à nouveau votre attention sur l’occupation illégale de la place Albert Thomas et du skate parc attenant, je n’imaginais pas que, quelques semaines plus tard, ce serait sur l’ensemble du territoire de ma commune que s’installeraient les gens du voyage en s’affranchissant de toutes les règles, même les plus élémentaires, y compris en terme de sécurité.

En effet, au matin du lundi 11 mars, les Villersois ont découvert avec stupéfaction l’occupation illégale par des dizaines de caravanes des parkings de la place du 19 mars 1962, de celui de la place Arthur Duthilleul, face à la Mairie, de celui situé à l’angle des rues Frédéric Kuhlmann et Lavoisier dans le périmètre de la plate-forme chimique, ou de l’impasse de la Gare.

Ces sites s’ajoutant donc à la place Albert Thomas et au skate park évoqués plus haut, ainsi qu’aux terrains rue du Marais Sec occupés également depuis plusieurs mois.

Outre que ces occupations de lieux publics perturbent fortement la vie quotidienne des habitantes et habitants de la ville empêchant notamment le stationnement des véhicules près des commerces, des services publics ou des écoles et équipements sportifs, leur multiplication et leur durée renvoient une image des plus déplorables de la ville, de son environnement voire de celles et ceux qui l’habitent ou y travaillent.

A cela, il faut d’ajouter les coûts de telles occupations, eau, électricité, gestion des déchets, entretien et nettoyage portés exclusivement par Villers-Saint-Paul.

Ni des décisions prises à d’autres niveaux, ni sa population ou sa situation géographique ne justifient un tel abandon de ma commune et de ses habitants par les services de l’Etat. C’est d’autant plus vrai que Villers-Saint-Paul s’est engagée publiquement à prendre sa part de la mise en place du schéma départemental d’accueil et d’habitat des gens du voyage, sous l’égide de l’ACSO, en mettant à disposition des terrains adaptés.

Les Villersoises et les Villersois ont droit à la tranquillité. Les Villersoises et les Villersois n’aspirent qu’à vivre dans l’environnement qu’ils ont choisi sans subir les nuisances dont d’autres sont responsables.

Aujourd’hui, au-delà de la décision de Justice rendue le 4 octobre 2018 ordonnant l’évacuation de la place Albert Thomas qui n’a toujours pas reçu le moindre début d’exécution, la situation est devenue insupportable pour les habitants, les commerçants ou les salariés des entreprises de la commune. La tension est palpable, l’exaspération à son comble.

Afin que vous puissiez mieux appréhender la situation, vous trouverez ci-joint un plan de la ville sur lequel figurent les différents lieux d’installation illégale des gens du voyage.

Cependant, au-delà des mots et des plans, il me semble essentiel que vous puissiez vous rendre compte sur place de la situation vécue par la population de Villers-Saint-Paul.

C’est pourquoi je me tiens à votre disposition pour vous conduire sur les lieux d’occupations illégales aux jours et heures à votre convenance.

Convaincu de l’intérêt que vous portez à la situation de ma commune,

Et, en l’attente,

Je vous prie de croire, Monsieur le Préfet, en l’assurance de ma considération.

 

Gérard WEYN

Le Maire

Services Public