CCAS : Le Plan grand froid

Le plan grand froid est activé pour la période du 1er novembre au 31 mars.

Le plan grand froid est un plan ministériel en France prévoyant des dispositions en cas d'hiver rigoureux qui met en place une procédure de veille et fixe les conduites à tenir pour prévenir les risques et réagir à une période de froid prolongée. Le niveau 3 correspond à un «froid extrême», lorsque la température est négative le jour et inférieure à -10°C la nuit.

En prévision de périodes particulièrement difficiles pour les personnes vulnérables (fortes intempéries, épidémies…), un registre est tenu en Mairie afin de localiser au mieux les personnes les plus fragiles que ce soit par leur âge, leur handicap, ou leur isolement (loi du 30 juin 2004 relative à l’autonomie des personnes âgées et handicapées).

Vous pouvez vous inscrire en appelant le C.C.A.S. au 03 44 74 32 90 en précisant votre nom et votre adresse.

Un questionnaire vous sera envoyé pour valider votre inscription. Ce registre a pour finalité de permettre , en cas de nécessité, l’intervention des services sanitaires et sociaux dans les meilleures conditions des personnes les plus fragiles et les plus vulnérables.

Si vous pensez avoir besoin d’aide ou si vous avez connaissance de personnes susceptibles d’être concernées dans votre voisinage, n’hésitez pas à contacter la mairie qui suivra avec attention chaque situation.

Ce plan prévoit:

- Le renforcement des capacités d'accueil, d'hébergement et d'insertion, notamment un renforcement du dispositif 115, l'ouverture de lieux d'accueil, la mise en place au préalable de partenariats en vue d'anticiper les épisodes de froid extrême.
- La poursuite de la mise en œuvre du Plan d'action renforcé pour les sans-abri.
- Le renforcement de la veille sociale, notamment renforcement des services de «maraude», «d'accueil de jour», «d'accueil et d'orientation» et des services «115».

Autrefois activé au niveau national, le plan Grand froid l'est depuis 2007 par les préfectures en fonction des températures relevées et prévues.

L’intoxication par le monoxyde de carbone (CO) est l’une des conséquences indirectes du froid et l’une des premières causes de mortalité par intoxication en France. 

Niveau 1 « froid » :  ce niveau est déclenché du 1er novembre au 31 mars et son activation permet l’ouverture de places supplémentaires dans les centres d’hébergements.
Niveau 2 « grand froid » : ce deuxième niveau dépend principalement des températures ressenties : celles-ci doivent être de –5 à –10° la nuit et tomber à moins de zéro en journée. L’activation de ce niveau permet de mettre en place une vigilance accrue du SAMU social, des pompiers, de la police et de la gendarmerie. De nouvelles places en centres d’hébergement sont également ouvertes.
Niveau 3 « froid extrême » :  cet échelon est mise en place lorsque les températures ressenties sont négatives et inférieures à –10° la nuit. Hôpitaux et gymnases peuvent être utilisés pour accueillir les sans-abris n’ayant pas réussi à obtenir de place dans les centres d’hébergements.

Un dépliant de l’institut national de prévention et d’éducation à la santé (INPES) sur le grand-froid intitulé « comprendre et agir » est disponible sur le site internet de l’INPES ( www.inpes.sante.fr ).

Un numéro de téléphone, gratuit et disponible à tout moment, a été activé : le 115.

D’autres informations utiles sont par ailleurs disponibles sur les sites suivants :
www.oise.gouv.fr
www.meteo.fr
www.sante.gouv.fr
www.inpes.sante.fr
www.ars.picardie.sante.fr
www.bison.fute.equipement.gouv.fr

 

Services Public